Semaine Olympique

Dans la peau d’Ismaël Alhassane

Par LAURENT ODIEVRE, publié le lundi 15 février 2021 19:10 - Mis à jour le lundi 15 février 2021 19:10
Img_SOP.jpg

Le judoka Ismaël Alhassane est un sportif de haut niveau qui vient du Niger et qui est venu s’entraîner en France. Il répond à nos questions.

 

  • D’où venez-vous ?

Je viens du Niger.

 

  • Pourquoi êtes-vous venu en France ?

Ici, on peut s’entraîner à haut niveau, ce qui n’est pas le cas au Niger.

 

  • Quand avez-vous commencé à faire du judo ?

J’ai commencé à faire du judo à l’âge de neuf ans en 2002.

 

  • Pourquoi avez-vous choisi le judo ?

J’ai commencé par faire du foot. Je me débrouillais bien. On m’a fait découvrir le judo. Au final, j’ai choisi le judo car ce sport déstresse beaucoup.

 

  • Avez-vous une idole ? Si oui, qui est-ce ?

Oui, c’est Teddy Riner.

 

  • Quelle est votre prise de judo préférée ?

Ma prise préférée est Haraï Goshi car elle permet de mener le jeu.

 

  • Quel est votre palmarès ?

J’ai été 5ème au championnat junior d’Afrique puis, plus tard, j’ai décroché la 7ème place au championnat d’Afrique. Je suis champion de mon pays depuis 2008.

 

  • Quand et où avez-vous remporté votre première médaille ?

C’était au Cameroun en 2018.

 

  • Qu’avez-vous ressenti quand vous avez gagné cette première médaille ?

Cela a été une grande source de motivation. Cette victoire m’a poussé à m’entraîner davantage.

 

  • Quel est votre objectif sportif ?

Je voudrais être champion olympique et champion du monde, comme Teddy Riner.

 

  • Qui vous entraîne ?

Nous avons plusieurs entraîneurs : Yvan, Nicolas, Sébastien et Olivier du CRJS.

 

  • Combien d’heures par jour vous entraînez-vous ?

Je m’entraîne quatre heures par jour : le matin, de 8h00 à 10h00 et en fin de journée de 17h00 à 19h00.

 

  • Selon vous, que faut-il pour devenir un sportif de haut niveau ?

Il faut être persévérant et aimer ce que l’on fait.

 

Propos recueillis par les élèves de 6e1